Sélectionner une page

 

Bernard de la Villardière enquêteur, voyageur chevronné a visité plus de 67 pays pour son émission phare sur M6. Nous avons décidé de regarder toutes ses émissions afin d’en faire un guide exclusif pour tout voyageur en mal de prostitution, drogues et violences urbaines. 

Tous les conseils voyages de Bernard sont des traits grossiers et stéréotypés du pays évoqué. Les éléments soulevés sont le parfait exemple du mal que peut faire une émission de mauvaise qualité sur l’image d’un pays. Pour la nécessité de l’article nous avons traduit ce que l’équipe éditoriale d’enquête exclusive a voulu faire parvenir. L’Afrique n’est pas que violence, pauvreté et trafic en tout genre il suffit de se renseigner quelque peu sur chaque état en question pour le voir. Mais ça c’est à vous de sortir du cliché. 

Afrique du Sud : Dans l’enfer de Johannesburg 

Oublie Nelson Mandela, Desmond Tutu ou le glamour de Charlize Theron. Le danger n’est pas dans les réserves, ni au Cap mais à Johannesburg où l’apartheid n’est pas une histoire ancienne. Pour t’amuser, rejoins l’un des nombreux gangs des townships où sont parqués les pauvres. Là bas sévit la loi de la jungle comme au siècle dernier. Toi aussi devient leader de junkies dans les quartiers les plus gangrénés par la drogue, les putes et la violence, sans oublier la drogue. 

Le conseil de Bernard : Pour plus de sécurité, prends une résidence sécurisée avec des ex-Marines.

Cameroun : Français contre Chinois, main basse sur l’Afrique

Tu penses qu’en 2019 le Cameroun t’appartient encore. Et non, méfie toi du péril jaune il va aussi dans tes ex-colonies comme M. Peng. Il n’est pas la pour faire du business avec toi, plutôt pour te le voler. Ses compatriotes font main basse sur le pays. Il faut comprendre les locaux, ils ont tendance à ne pas se méfier de M. Peng, qui installe la fibre optique dans leur pays, plutôt que de Gérard, descendant d’un impérialiste qui a surement exécuté l’un de leurs cousins. Après tout si tu veux y aller pour récupérer le business de tonton, Bernard t’aura prévenu.

Le conseil de Bernard : Pour s’intégrer au « Cameroun » il vaut mieux apprendre le Mandarin 

Côte d’Ivoire : Abidjan, capitale de la débrouille

Ville la plus peuplée d’Afrique de l’Ouest, Abidjan vibre… Un peu trop. Grâce à l’argent du pétrole et du cacao, combinaison commune dans le monde entier, les riches vivent dans des tours ultra-modernes en regardant les pauvres récupérer leurs bouchons en liège. Pour quelques millions de CFA, n’hésite pas à y aller et te faire arrêter par Seydou et Adama, coupeurs de route et rançonneurs. NDLR : si vous pensez que cette phrase est raciste c’est que vous l’êtes. Selon NamSor ils font partis des prénoms les plus donnés dans le pays.

Le conseil de Bernard : Mieux vaut se cantonner à rencontrer le prince ivoirien qui vous a promis une fortune colossale que d’explorer les bidonvilles. 

Ile Maurice : Rêves, fortunes et trafics au soleil : les secrets de l’Ile Maurice

Ne t’inquiète pas cette île paradisiaque n’en est pas une, il y a une face cachée. Derrière l’hôtel all inclusive il y a toujours un dealer. Ici le territoire flambe, si tu pars en expédition les locaux t’accueilleront à machettes ouvertes. La majorité de la population survit grâce au trafic de drogues et l’exploitation d’enfants dans des sweatshops. 

Le conseil de Bernard : En vacances faites fabriquer vos vêtements il y a un tas d’ateliers clandestins.

Kenya : Safaris, trafics et kidnappings : voyage au Kenya

Tu veux te faire un Safari avec ta famille, prendre des photos de zèbres anémiés ou buter un lion tel un colon du XIXème, gare à toi ! Bernard nous apprend avec son émission que derrière la carte postale il y a : des tribus massacrées, des braconniers et les classiques gangs, kidnappings et rackets. 

Le conseil de Bernard : Pour observer des animaux rares et menacés sans voir de pauvres, n’hésite pas à casser ta tirelire avec une chambre à 800€ la nuit. 

White mansplanning

 

Mali : Le désert de tous les dangers : des Français dans le piège du Sahel

En soit c’est un peu daté comme conseil voyage, le Mali ayant changé en chassant les terroristes mais on peut faire confiance à l’émission, il doit bien rester quelques renégats à se mettre sous la dent. Avec un peu de chance tu peux croiser dans ton safari une relique du XXIème siècle : Al Qaida, spécialité régionale. 

Le conseil de Bernard : Certains insurgés ont même versé dans le trafic de cocaïne avant de se lancer, ils cassent les prix. 

Maroc : Les mille et une nuits de Marrakech

Derrière les tours operator se cache une destruction écologique majeure. Si tu es venu acheter des dattes fraîches et un palmier pour ton salon, sache que tu ne vaux pas mieux qu’un pédophile en Thaïlande. La manne touristique met les mineurs en esclavage dans les souks pour des bibelots qui vont traîner dans ton entrée et l’eau de la piscine de ton Riyad assèche les bidonvilles d’Al-Azzouzia. 

Le conseil de Bernard : Allez-y car bientôt la ville s’ effondrera sous quelque chose : les déchets, les touristes, la corruption… À toi de choisir.

Tunisie : Le trésor caché du dictateur 

Pour tout fan d’aventures à la Indiana Jones, Bernard dévoile pour toi le trésor d’un pirate qui a été au pouvoir pendant de nombreuses années : celui de Ben Ali. Son trésor est estimé à plusieurs milliards d’euros ! Toi aussi part à la recherche de ce merveilleux magot avec les magistrats locaux. Prends un billet pour ce merveilleux pays et trouve un passage secret dans les  les anciens palais du « président ». Avec un peu de chance tu découvriras peut-être un coffre fort aux milles merveilles. 

Le conseil de Bernard : Ne pars pas sans louer des mercenaires libyens, ils t’aideront à repousser les magistrats quand t’auras trouvé le trésor. 

Madagascar : L’enfer au paradis ! 

92 % des malgaches vivent sous le seuil de pauvreté, un chiffre édifiant. Pourtant derrière les pauvres, le paradis, en plus il n’est pas cher. La population est à bout de nerfs mais comme on dit la misère est bien plus douce au soleil, Bernard vous montre toutes les plus belles plages et filles de quatorze ans et moins. 

Le conseil de Bernard : SI tu cherches de la main d’oeuvre pas chère, 1 enfant sur 3 quitte l’école avant quatorze ans. Rends leur service et emploie les pour leur éviter le pôle emploi malgache. 

Nigéria : Milliardaires du pétrole, bidonvilles et gratte-ciel : l’incroyable visage du Nigéria 

On n’y pense pas mais le Nigéria offre un panel de choses incroyables pour tout voyageur Bernardien. Première puissance économique d’Afrique, le pays a tous les attributs pour se faire envahir par les États-Unis : du pétrole, les terroristes islamiques de Boko-Haram et une armée locale en perdition. C’est très hipster d’y aller maintenant avant que les barbus donnent une raison de gentrifier le pays. 

Le conseil de Bernard : Cinéphile ? Renseignes-toi sur Nollywood, deuxième plus gros producteur de films au monde. 

Libye : La poudrière Libyenne : menace aux portes de l’Europe 

De l’autre côté de la Méditerranée, il existe un pays dont on ne parle plus mais toujours là dans les mémoires : la belle Libye. C’est l’endroit parfait pour aller vadrouiller depuis que Kadhafi n’y est plus. Pas besoin d’aller au Brésil pour aller dans le danger des favelas, ni en Syrie pour rencontrer des groupuscules islamistes grâce à la formule All Inclusive Libyenne. Mettez-vous en danger pour trois francs si sous, il y a tout pour vous régaler.

Le conseil de Bernard : En prime pour égayer tes soirée diapos, n’hésite pas à Booker ton circuit Tripoli-Lampedusa en radeau. 

Ethiopie : Business, Tourisme et Top model, le nouveau visage de l’Ethiopie 

Du positif ? Un voyage hors du commun en Afrique pour découvrir un pays en pleine croissance économique, plus de 10 % par an. Pourquoi Bernard est allé faire un reportage dans un pays où tout va bien. Car comme le dit si bien Bernard : Derrière le soleil, il y a toujours de la drogue et des putes. Ici, qui dit croissance dit inégalité, les milliardaires sont là pour ne pas que l’égalité se fasse et les bidonvilles se multiplient. CQFD.

Le conseil de Bernard : On ne peut pas être en Afrique et partir sur une note positive ne t’inquiète pas.